Marche ou Crève de Stephen King – Mon avis !

Hey !

Bonne annéééééééééée (de la part d’une revenante, désolé). On est encore en janvier donc j’ai toujours le droit de le dire, NAH ! Quoi qu’il en soit, je vous souhaite une très belle année 2017, pleins de bonnes choses et pleins de réussite dans tout ce que vous entreprendrez !
En tout cas, me voilà aujourd’hui sur l’internet pour vous faire part de ma dernière lecture terminée et vous en donner mon avis, il s’agit de Marche ou Crève de Stephen King publié sous le nom de Richard Bachman

51bysznyfpl-_sx293_bo1204203200_

 

Auteur : Stephen King alias Richard Bachman

Edition : Le livre de Poche

Année de parution : 1979

Nombre de pages : 379

Public : Adolescent/Jeune 
adulte/Adulte

Résumé :

« Garraty, un jeune adolescent natif du Maine, va concourir pour « La Longue Marche », une compétition qui compte cent participants. Cet événement est très attendu. Il sera retransmis à la télévision, suivi par des milliers de personnes. Mais ce n’est pas une marche comme les autres, plutôt un jeu sans foi ni loi… Garraty a tout intérêt à gagner. Le contraire pourrait lui coûter cher. Très cher… »

 

DSC_0006

Qu’en ai-je pensé ?

Déjà commençons par dire que c’était mon premier livre de Stephen King, j’ai donc totalement découvert le style de cet auteur mythique !
J’ai trouvé ce livre assez perturbant mais très intéressant à la fois. L’histoire peut paraître assez banale aujourd’hui, une Longue Marche rassemblant 100 garçons entre 16 et 18 ans (je crois) où il ne doit en rester qu’un, on pourrait croire à une histoire un peu dans le style dystopique comme on en voit beaucoup de nos jours. J’ai tout de même réussi à passer au dessus de cette idée en me remettant au jour où le livre a été publié, c’est-à-dire en 1979, c’était donc peu banal de trouver ceci. Ma foi, je ne suis pas là pour parler de ça, c’était juste pour placer un petit contexte.
Pour commencer j’ai vraiment apprécié le personnage de Garraty, cet adolescent un peu sans histoire qui s’est engagé sans vraiment savoir pourquoi. C’est un peu la représentation de nous tous à cet âge, avancer dans la vie sans savoir vers où et sans savoir quoi faire, juste parce qu’il le faut. Il m’a surtout touché quand l’auteur nous offrait ses pensées et ses questionnements, il m’a paru fragile par moment, comme s’il allait craqué et perdre pied et quelque secondes après il avait un élan de courage qui mettait du baume au coeur.
J’ai bien aimé les autre personnages notamment Pete McVries. Ils étaient tous différents mentalement et avaient tous des façons différentes de faire face à la difficulté et cette diversité de caractère m’a énormément plus. Comme je l’ai dis, mon coup de coeur est pour McVries, pour moi c’est vraiment l’ami bienveillant, il sait qu’il ne doit en rester qu’un et qu’il ne doit pas se laisser aller mais pour lui hors de question d’abandonner les autres à ce triste jeu. Je me sentais très proche de lui. J’étais très intriguée par Stebbins également, sa solitude et son côté un peu décalé par rapport aux autre m’ont marquée. Il avait peut être la bonne solution, ne dépendre de personne au sein de la marche et n’avoir personne qui dépende de lui. J’étais très émue par Scramm et son histoire et mon coeur s’est serré plus d’une fois quand l’action était sur lui. Enfin, j’ai maudis Barkovitch pendant tout le livre jusqu’à finir par le prendre en pitié puisqu’en soit, il avait peut être aussi la solution, haïr tous les participants pour ne pas avoir d’attache mais souffrir de cette solitude.
Je me suis sentie oppressée durant tout le livre, l’action se déroule sur 4 jours uniquement c’est-à-dire 96 heures. C’est rien 96 heures, mais j’avais l’impression que ça durait 15 ans tellement j’étais oppressée et angoissée pour les personnages. Je ne dis pas que c’était désagréable ou long, pas du tout c’était très addictif comme livre mais j’étais angoissée et j’avais l’impression de marcher avec eux, j’en ressentais presque de la douleur dans les jambes et les pieds (folle à lier la MS). Ce n’était pas de la peur à proprement parler mais plus du stress, le stress de l’attente et le stress de savoir qui sera le prochain à tomber.
J’ai bien apprécié cette espèce de critique implicite de la jeunesse, une jeunesse un peu perdue qui s’engage dans des combats sans savoir pourquoi et sans en mesurer les conséquences jusqu’à les réaliser, évidemment trop tard. Aucun des jeunes de La Longue Marche n’a l’air de savoir pourquoi il fait ça mais il le fait, la preuve aucun ne sait quoi demander si c’était lui le gagnant. J’ai apprécié l’esprit d’équipe qui s’était instauré entre « les mousquetaires » j’avais un peu l’impression de me voir avec mes amis pendant les révisions de partiels à se soutenir les uns les autre et je dois avouer que ça m’a fait sourire !
J’ai vu beaucoup de critique concernant la fin du roman, beaucoup ne l’ont pas aimée ou pas comprise et j’avoue avoir été un peu perplexe en la lisant. Ce n’est qu’après, en y repensant et en me mettant dans le contexte, que je me suis rendue compte qu’elle était plus qu’appropriée à l’histoire et aux sentiments qu’éprouvent les acteurs de cette fin.

 

DSC_0008

En résumé, ce livre pour moi c’est …

Difficile à dire. C’est le genre de livre que tu refermes en l’ayant fini sans savoir si tu as aimé ou non. Il m’a touchée c’est vrai, pas mal ébranlée mais je ne sais pas ce que j’en pense finalement. J’ai passé une bonne lecture en soi, je ne suis pas ennuyée, j’avais envie de connaître la suite mais je ne sais pas. Je ne vais pas dire que je ne l’ai pas aimé parce que c’est faux mais je ne peux pas dire que j’ai aimé non plus. Je suis totalement dans le flou.
Quoiqu’il en soit, je suis contente d’avoir lu ce livre, il m’a été recommandé maintes et maintes fois et je pense sincèrement qu’il faut le lire au moins une fois dans sa vie et se faire son propre avis dessus puisqu’il nous apportera de toute façon quelque chose.
Ce que je peux dire c’est que j’ai bien apprécié la plume de Stephen King et je crois que j’ai bien envie d’en découvrir plus. Après je dis ça mais ce livre-ci était moins violent que ceux qu’il a pu écrire (du moins personnellement je ne l’ai pas trouvé trop violent et pourtant je suis une sensible à ce niveau) alors je vais peut être regretter cette parole haha !

 

DSC_0013

« Aucun de nous n’a rien à perdre. Comme ça, c’est plus facile à donner. »

Chers lecteurs voilà pour cet article. J’avoue avoir eu du mal à l’écrire puisque ça fait déjà une semaine que j’ai tourné la dernière page de Marche ou Crève et je ne m’en suis pas encore remise et je ne sais pas pourquoi. Il m’a beaucoup touché et j’ignore pourquoi, peut être qu’avec le temps je saurais. Comme je l’ai dit, c’est un livre qu’il faut lire au moins une fois alors si ce n’est pas fait pour vous, n’hésitez pas. Si vous l’avez vu dites moi ce que vous en avez penser. Sur ce je vous laisse, passez une bonne journée/soirée/nuit et on se retrouvera dans un prochain article.

Des Schmoutz !

Publicités

20 réflexions sur “Marche ou Crève de Stephen King – Mon avis !

    1. Coucou ! Encore plus grosse coïncidence alors parce que j’étais aussi en L1 en 2014-2015 ! On était peut être dans le même amphi !
      Merci beaucoup ! j’ai découvert le tiens aujourd’hui aussi et j’ai de suite accroché et je compte bien te suivre assidûment 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Arf j’étais en A-F, mais du coup j’ai eu la joie de découvrir tes professeurs l’année d’après vu que j’ai refais ma première année ahah !
        Pour être honnête j’étais pas souvent en cours cette année là alors ça explique peut être le fait qu’on ne se soit jamais vu ahah

        Aimé par 1 personne

      2. Pour ma part j’y étais souvent :’) et pourtant je suis pas en L2… non plus sérieusement les cours étaient tops, mais les stages que j’ai pu faire dans les métiers où je me projetais ne m’ont pas trop emballés… du coup je repasse à la case départ en reprenant autre chose 😀 ! En tout cas ça fait drôle, le monde est petit !

        J'aime

      3. Oui c’est vrai que je croise peu d’étudiants qui s’y intéressent voir même y penseraient ! De base en entrant en droit je voulais faire notaire (so cliché ahah) mais j’ai vite abandonner l’idée et j’ai cherché un domaine de droit qui se rattachait à ma passion pour les livres et la musique c’est comme ça que m’est venu l’idée de la propriété intellectuelle 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Après difficile de pas faire dans le cliché quand on vient d’arriver car on ne connait que les métiers les plus connus ^^’. Quand on est pas du domaine c’est pas inné, et puis ensuite les études nous ouvrent des perspectives sur d’autres métiers 🙂 !

        Aimé par 1 personne

  1. Une petite parenthèse : J’aime beaucoup la photo que tu as mise à la fin de ton article, très artistique !

    Pour Marche ou crève, j’ai été un peu perplexe comme toi à la fin, ne sachant pas vraiment comment me placer sur cette lecture addictive et percutante, mais sans réellement savoir en quoi elle l’était. Mais de mon côté, ce n’était pas mon premier King et j’ai pu faire certains liens avec sa conception/recherche de la jeunesse et du passage à l’âge adulte 🙂 ET puis, je ne pouvais que saluer le fait qu’il nous ballade avec brio pendant près de 400 pages sur une marche, rien d’autre qu’un huit clos sur cette marche et de cette avancée pour la vie…. J’ai été bluffé par cette capacité de rendre palpitant chaque moment dont les actions sont pourtant répétitives !

    Si l’envie t’en dit, j’ai fais un article sur King (qui est mon « auteur à l’honneur » du mois) et dedans je donne trois livres qui m’ont particulièrement plu 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour la photo 😀
      Je suis contente de ne pas être la seule à ne pas avoir su sur quel pied danser avec cette lecture ! Et je partage totalement ton avis sur la capacité de King a nous prendre dans cette histoire assez simple à première vue mais qu’il arrive à rendre passionnante et même angoissante par moment !
      Je vais lire ton article avec grand plaisir pour en apprendre un peu plus sur lui 😀 Et j’ai hâte de me plonger dans d’autre de ces oeuvres !

      Aimé par 1 personne

      1. Je t’en prie pour la photo, d’ailleurs je ne t’ai fais un compliment que pour celle-ci, mais sincèrement je trouve qu’elles sont toutes top 🙂
        Oui, il est fabuleux ce King ! J’espère que l’article te plaira et qu’il pourra te donner quelques titres qui te donneront envie !!

        Aimé par 1 personne

      2. Ouais j’imagine que ça soit pas toujours être simple ! C’est vrai que c’est sympathique et ça apporte une touche perso très chouette ! En tout cas, tu es doué 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s