The Book of Ivy d’Amy Engel – Mon avis !

Hey !

Comment ça va les petits loups ? Bon week end en perspective ? Je l’espère pour vous en tout cas ! On se retrouve pour une nouvelle chronique et aujourd’hui c’est The Book of Ivy d’Amy Engel qui est à l’honneur !

the-book-of-ivy,-tome-1---the-book-of-ivy-581703-264-432

Auteur : Amy Engel
 Edition : Lumen
 Année de parution : 2015
 Nombre de pages : 342
 Public : Adolescent

Résumé :

« Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. »

DSC_0014 2

Qu’en ai-je pensé ?

Petit mouton que je suis, je me suis lancée dans ce livre à force d’en entendre parler. J’étais un peu sceptique à la base puisque c’est de la dystopie et la dystopie n’est pas mon genre de prédilection du tout mais la curiosité était plus forte et je n’ai pas été déçue du tout !
Bien que ce soit dans un monde futur, cette histoire soulève des problèmes qui me sont chers comme les mariages arrangés et la place de la femme dans le couple et la société de manière générale ou encore le problème des femmes battues encore trop courant malheureusement. Je me suis sentie très proche d’Ivy dans son combat et si j’avais été personnage de l’histoire je me serais battue à ses côtés dans cette guerre pour la place de la femme.
Un autre problème qui m’a touché est abordé, celui du « bourrage de crâne » de la jeunesse, Ivy a été manipulée toute sa vie pour mener un combat qui n’était pas le sien et se remet donc en question, elle invoque l’apprentissage de la réflexion et l’affirmation de ses idées propres, ce qui une problématique très importante pour moi !
Le personnage d’Ivy m’a donc beaucoup plue pour ça, elle se libère de l’emprise de sa famille afin de construire ses propres idées, et ça J’AIME BIEN.
Son histoire et son évolution sont bien rythmées, on ne s’ennuie clairement jamais et l’envie de savoir la suite est toujours présente, du moins en ce qui me concerne, je n’ai pas voulu décrocher le livre une seule fois et dès que je devais c’était un déchirement ! C’est vous dire si j’étais immergée.
Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Bishop, l’époux d’Ivy que j’ai trouvé très posé, respectueux, intelligent et très attentionné envers Ivy. Il a la même façon de penser qu’elle, cette envie de se délier de l’image donnée par ses ascendants et de construire sa propre vie, ce qui est fort agréable. Et puis sa description physique me faisait un peu penser à mon chéri donc vous vous doutez bien que j’étais joie joie joie d’imaginer son visage tout au long de ma lecture.
J’ai détesté Callie, la soeur d’Ivy, elle m’insupportait, son désir de vengeance personnelle, son égoïsme et sa jalousie envers Ivy, ça m’a gonflée royalement ! Il y avait des moments j’avais juste envie qu’Ivy lui mette une bonne tarte en pleine face !
Enfin la romance entre les deux héros m’a fait chaud au coeur, cet apprentissage de l’autre, cette façon de s’apprivoiser l’un-l’autre j’ai trouvé ça très beau. Cette romance m’a d’ailleurs fait penser à un Roméo et Juliette moderne, les deux familles rivales et l’idylle des descendants donc forcément ça m’a plue, vous vous en doutez bien.
Je terminerais pas un petit point négatif, le monde dystopique n’était pas assez développé à mon goût, alors oui, je vous ai dis au début de cet article que je n’étais pas fan de dystopie et là je me plains qu’elle n’est pas assez développé, me jugez pas svp.

giphy-2
J’ai dis me jugez pas 😦

Donc je disais, l’Histoire précédent la scène n’est pas assez développé selon moi, j’aurais aimé un peu plus de détails concernant la guerre nucléaire et la fondation de la ville, ce genre de choses pour rendre l’univers un peu plus construits et fortifié. Tant pis ma foi ! Peut-être que j’en apprendrais plus dans le tome 2 !

DSC_0011 2

En bref, cette histoire pour moi c’est …

Une lecture super addictive mais alors vraiment super addictive. Je l’ai littéralement dévoré, j’ai beaucoup aimé cet univers et l’histoire d’Ivy et Bishop. Le livre était très rythmée, j’avais du mal à décroché, l’héroïne est super attachante, j’ai donc hâte de découvrir la suite de ses aventures !

DSC_0012 2

« Je veux que mon amour soit plus grand que ma haine, ma miséricorde plus grande que mon désir de vengeance. »

Et voilà les p’tits potes ! C’est tout pour mon avis concernant The Book of Ivy, n’hésitez à me partager le votre ! Partagez moi aussi votre lecture en cours ! Sur ce, je vous laisse, passez une bonne journée/soirée/nuit et à la prochaine !

Des Schmoutz !

Publicités

4 réflexions sur “The Book of Ivy d’Amy Engel – Mon avis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s