The Revolution of Ivy d’Amy Engel – Mon avis !

Hey !

J’espère que vous profitez bien de ce petit week-end prolongé (merci le 14 juillet) et que vos lectures du moment sont agréables ! Aujourd’hui on se retrouve, comme d’habitude le vendredi, pour une chronique et on s’attaque à The Revolution of Ivy d’Amy Engel, la suite de The Book of Ivy !

the-book-of-ivy,-tome-2---the-revolution-of-ivy-683667-264-432

Auteur : Amy Engel
 Edition : Lumen
 Année de Parution : 2016
 Nombre de pages : 322
 Public : Adolescent/Jeune adulte

Résumé :

« Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage. »

DSC_0033

Qu’en ai-je pensé ?

Je dois commencer par dire que le tournant pris dans la vie d’Ivy nous met en immersion totale, difficile de lâcher le livre tant on désire savoir ce qui va arriver à la demoiselle et comment elle va vivre cette nouvelle existence récemment acquise (voyez mes tentatives de non-spoils ahah). Les péripéties vécues par Ivy nous tiennent vraiment en haleine, que ce soit ses rencontres avec de nouveaux personnes ou ses retrouvailles avec d’anciens, c’est un vrai page turner !
En parlant des personnages, de nouveaux font leur entrée dans ce second tome et je les ai trouvé super intéressant et attachant. Ils apportent vraiment quelque chose à l’histoire selon moi, Ashley (Ash pour les intimes) est douce et Caleb est très dur, ils équilibrent Ivy et sont un véritable soutien pour elle dans cette nouvelle vie.
Comme je l’ai dis, on retrouve d’ancien personnage tel que Mark ou Victoria et bien évidemment, on retrouve Bishop. Dans ce tome, la relation entre Ivy et Bishop est très … tumultueuse. Elle est composée de beaucoup de haut et de bas, c’est en dent de scie avant de se stabiliser. Cette période de montagnes russes entre les deux m’a d’ailleurs tapé sur le système, j’avais envie de leur mettre une tarte à chacun pour qu’ils se réveillent enfin et arrêtent leur cirque. Malgré cet énervement, leur relation reste très touchante et douce, pleine de romantisme et de marshmallows enrobés de chocolat (pourquoi j’ai écris ça ? J’ai faim maintenant, c’est malin).
En lisant ce tome j’ai gardé cette impression de Roméo et Juliette revisité, ce qui était, vous vous en doutez, toujours aussi agréable et un peu d’amour interdit, ça m’a fait du bien, c’est le genre d’histoire que j’apprécie le plus au monde.
J’ajouterais que The Revolution of Ivy constitue une jolie fin de saga, elle clôture correctement l’intrigue, je n’en voulais pas moins et je n’en veux pas plus, je suis sortie de ce monde avec un petit sourire sur les lèvres et un petit pincement au coeur, c’était super agréable.
Malheureusement, rien n’est parfait et j’ai quelques petits désagréments à partager. Déjà, je suis un peu déçue parce que j’espérais que le côté dystopique de l’histoire soit un peu plus développé dans ce tome puisque je ne le trouvais pas assez présent dans le premier, hé bieeeeeen, ce n’est pas le cas. Je suis restée sur ma fin concernant l’univers dans lequel évolue les personnages, il est resté un peu trop flou et trop vague à mon goût.
J’ai trouvé Ivy un peu agaçante par moment, surtout avec Bishop et son petit jeux de « Je t’aime, enfaite non, mais enfaite si », j’étais blasée, j’avais envie de lui mettre un coup de tatane dans la face pour qu’elle réalise enfin la chance qu’elle avait de l’avoir à ses côtés.
J’ai également trouvé la fin de l’histoire, se passant à Westfall était un peu trop rapide. Tout se passe très vite, rien n’est vraiment approfondi, comme si tous les évènements se passaient en l’espèce d’un quart d’heure. C’était un peu déstabilisant.
Dernier petit reproche, la première partie du livre m’a semblé un peu tirée en longueur par rapport à la seconde que j’ai trouvé plus riche et intense. Petit problème d’équilibre donc mais rien de grave bien sûr !

DSC_0031

En bref, ce livre pour moi c’est …

Un tome un peu en dessous du premier je trouve. J’avais beaucoup beaucoup aimé The Book of Ivy et j’espère retrouver ce que j’avais aimé dans The Revolution of Ivy, ça n’a pas été le cas. Le « combat féministe » concernant la place de la femme et les mariages arrangés (qui m’avait tellement plu) s’est un peu perdu, j’étais un peu tristesse, j’avoue. Cette lecture était tout de même très agréable et cette duologie reste très sympathique à lire. The Revolution of Ivy offre une jolie fin à l’histoire et je trouve que c’est un beau Roméo et Juliette moderne.

DSC_0036

« Le monde continue de tourner sans se soucier de notre deuil, de la profondeur de notre peine. »

Voici pour mon avis concernant The Revolution of Ivy ! Comme d’habitude, n’hésitez pas à me partager votre avis concernant ce livre, c’est le but de la blogo ! Je tenais aussi à m’excuser du manque de nouveautés et d’activité sur le blog ces derniers temps mais j’ai commencé mon job d’été et mes horaires sont assez durs, je suis exténuée tout le temps. Je suis tellement fatiguée que je n’ai même pas la force de lire un peu et du coup la force de faire des articles n’y est pas non plus. Promis je vais me reprendre en main et stopper ce laisser-aller ! Sur ce, je vous laisse, passez une bonne journée/soirée/nuit et à la prochaine !

Des Schmoutz !

Publicités

6 réflexions sur “The Revolution of Ivy d’Amy Engel – Mon avis !

  1. J’ai réservé les deux tomes à la médiathèque, maintenant j’attends que le monsieur qui les a emprunté les ramène (ALLEZ HOPHOPHOP MONSIEUR).
    Dommage pour ce tome un peu en deçà, au moins je serais préparée ^^
    Ne t’excuse pas pour ta moinsprésence (comment ça, ça se dit pas?) Repose toi, prends ton temps, on t’attend sagement (avec un petit bol de chocolat chaud) !
    Des bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. On va aller le chercher par la peau des fesses pour qu’il les ramène ahah !
      Il l’est légèrement, rien de bien grave, l’histoire est toujours entraînante mais c’est vrai que je préfère le premier tome 🙂
      Oh c’est gentil comme tout ! Je paierais ma tournée de chocolat chaud et croissant alors !

      J'aime

  2. La relation Ivy/Bishop qui tourne en rond m’a aussi tapé sur les nerfs 😮 lol !
    Et je te rejoins sur l’aspect dystopique peu développé finalement. On sait que les choses vont changer à Westfall mais l’auteure va tellement vite sur ce point 😮

    Par contre, j’ai préféré ce tome au premier, car il rentre un peu plus dans le vif du sujet 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est dommage qu’on en sache pas plus sur l’univers ! Je trouve que ca aurait vraiment apporté un petit truc en plus !
      Comme quoi on a tous des goûts différents ahah, je préfère le premier pour le combat un peu féministe d’Ivy, combat qui s’est perdu dans le second tome 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis d’accord, l’auteure aurait renforcé son histoire en développant son univers, vu que beaucoup de choses ont l’air d’avoir changé par rapport à notre époque actuelle.

        Ah oui, c’est vrai que dans ce tome Ivy se bat plus pour sa survie et pour sauver ceux qu’elle aime, que pour ses idéaux ;). Mais c’est justement ce qui m’a plu. Enfin, j’imagine que c’est surtout une question de préférence 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s